• How to apply for ALSF support
    1. Want to learn more about the negotiation process
      1. Learn more about us
        1. Follow us on Twitter
          Follow us on Twitter
          1. Apply now to participate in the ALSF’s ‘Board Room Training’ event
            1. Learn more about the ALSF’s participation in the Regional Roundtable on Infrastructure Governance

              A propos de l’ALSF

              La Facilité africaine de soutien juridique (« ALSF » ou « Facilité ») est une institution publique internationale hébergée par la Banque africaine de développement (« BAD »). Le mandat de la Facilité est d’apporter conseils juridiques et assistance technique aux Etats africains afin de renforcer leurs capacités en matière de négociation de transactions commerciales complexes et de règlement des litiges avec leurs créanciers. L’ALSF développe et propose également une large gamme de produits et d’outils originaux en matière de renforcement des capacités et de gestion des connaissances. L’adhésion à l’ALSF est ouverte à tous les Etats souverains et organisations ou institutions internationales.

               

              Notre mission

              Renforcer durablement les capacités juridiques en Afrique.

               

              Notre objectif

              La Facilité se donne pour objectif de réduire l'asymétrie des capacités techniques et juridiques existant entre les gouvernements et les investisseurs internationaux et de redresser le niveau d’expertise juridique entre les parties lors des contentieux et des négociations.. Elle apporte pour ce faire des services de conseil juridique et propose des activités de renforcement des capacités aux pays africains visant à les accompagner dans le cadre des litiges les opposant aux fonds vautours, de négociation de transactions commerciales complexes et autres opérations souveraines y afférentes. A travers ces différentes activités, elle se propose de renforcer les capacités juridiques du continent.

               

              Nos valeurs

              L’ALSF approfondit et tisse des liens de partenariat étroits avec l’ensemble des pays du continent dont elle respecte la diversité. L’ALSF s’inspire des valeurs de respect de l’Etat de droit, de l’équité, de la transparence et de la bonne gouvernance, lesquelles constituent le fondement du caractère résolument africain de l’institution. L’équipe de l’ALSF s’engage à défendre les principes que sont l’éthique, la reddition des comptes, l’excellence, le professionnalisme, la probité et l’esprit d’équipe.

               

              Historique

              L’ALSF a été créée en réponse à l’appel des ministres africains des finances lancé en juin 2003 pour l’établissement d’une facilité d’assistance technique juridique destinée à aider les Pays pauvres très endettés (PPTE) à surmonter le problème grandissant posé par les fonds vautours. En mars 2005, la Commission pour l’Afrique a réitéré la nécessité de créer une structure visant à accompagner les pays africains dans leurs négociations avec ces créanciers agressifs. En 2005 à Gleneagles, le Groupe des huit (G8) a considéré que les procès intentés par les fonds vautours aux Pays membres régionaux (PMR) constituaient des obstacles aux accords d’allègement de la dette. C’est dans ce contexte que la Facilité a été créée avec le statut d’organisation internationale aux termes de l’Accord portant sa création signé le 15 décembre 2008.